7000 Asp sans emploi à partir du mois de mars

d4add3160b581f61efef2d1be4f4a30034dea59a
0

Le contrat d’engagement de la première génération d’Agents de sécurité de proximité (Asp), prolongé de deux ans en 2016, arrive à expiration au mois de mars prochain. S’il n’est pas renouvelé une nouvelle fois, ce sont quelque 7000 personnes qui vont se retrouver au chômage au bout de l’échéance. L’alerte a été lancée par le ministère de l’Intérieur dans son rapport d’activités publié récemment.

Les services d’Aly Ngouille Ndiaye recommandent la reconduction du contrat des Asp pour «faire face aux multiples défis» liés au contexte socio-politique national, marqué par l’approche de la présidentielle de 2019 et la menace terroriste qui plane.

Aussi, le ministère de l’Intérieur suggère la revalorisation des salaires des Asp, «au regard des tâches auxquelles ces derniers sont astreints», «la possibilité de leur insertion au niveau de certaines structures utilisatrices et dans la Fonction publique» et qu’un quota leur soit accordé dans le cadre des concours de la police et de la gendarmerie.