Aller au contenu principal

Responsable de Projet - Expert en Développement Rural

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.

 

Ses collaborateur (trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

 

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f):

 

Responsable de Projet - Expert en Développement Rural - SENEGAL

Projet d'Appui à la Réduction de l'Emigration rurale et à la Réintégration dans le Bassin Arachidier (PARERBA)

Informations générales

 

Code de référence: SEN/16/033-4B   
Lieu d'affectation: Thiès (avec de nombreux déplacements vers les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel, Kaffrine et vers Dakar)    
Durée du contrat: 60 mois
Date probable d'entrée en fonction: le plus rapidement possible
Package salarial mensuel: (cat B476) entre 5.633,21 euros et 7.870,32 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Projet

 

Le PARERBA (avec un budget de 18.000.000 d’euros), s’inscrit dans la vision du Trust Fund de l’Union européenne qui consiste à travailler sur les questions d’emploi et de migration. Le projet s’appuie sur les acquis du projet BARVAFOR de la coopération bilatérale belge qui a construit des ouvrages hydroagricoles dans 20 communes des 5 régions. Afin de contribuer à la création d’emplois et d’activités en milieu rural, le PARERBA va travailler sur deux axes :

  • La valorisation des ouvrages construits afin d’augmenter les surfaces, les productions et les revenus liés à la commercialisation des produits maraîchers et rizicoles pour les ménages agricoles
  • La mobilisation des jeunes issus des mêmes communes autour de la création d’activités au service du développement des filières agricoles

 

Les objectifs et résultats ont été définis comme suit :

L’objectif global de l'action est de « Contribuer à freiner l’émigration rurale en accroissant les opportunités économiques pour les ménages ruraux ».

L’objectif spécifique est de « Consolider et de créer des emplois durables dans les chaînes de valeur agricoles dans le bassin arachidier avec une attention particulière pour les jeunes et les femmes, tout en contribuant à la sécurité alimentaire».

 

Quatre  résultats sont attendus : 

R1 : L’eau productive est mise durablement à la disposition des exploitantes et des exploitants pour une meilleure utilisation des ressources foncières durant toute l’année

R2 : Les productrices et producteurs s’organisent pour augmenter durablement leur production et trouver des débouchés pour leurs produits (maraichage et riz)

R3 : Des jeunes femmes et hommes formés créent ou développent des micro-entreprises dans des filières agricoles

R4 : Les leçons apprises sont capitalisées et communiquées

 

Une unité de gestion assurera l’exécution du projet, en lien étroit avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural qui se chargera du lien avec les autres acteurs étatiques impliqués. L´unité de gestion, piloté par le responsable de projet, est composée d´une équipe technique (1 expert international en génie rural + 6 experts nationaux), et une équipe de gestion administrative et financière avec un responsable international.

Fonction

 

La personne est responsable pour la CTB de l’atteinte des résultats du projet ainsi que de la gestion administrative et financière du projet.

 

Fonction de gestion et de coordination

  • Assurer la cohérence de la stratégie du projet et veiller au bon déroulement technique, administratif et financier des activités ;
  • Préparer avec l’équipe du projet, le plan de travail, les chronogrammes d'activités la planification financière et les rapports réguliers d'avancement ;
  • Evaluer les progrès ou les insuffisances dans l’exécution des différentes activités en rapport avec les programmes et plannings établis, et définir les mesures nécessaires et recommandations jugées utiles afin de parvenir, dans les délais impartis, à la réalisation de l'ensemble des objectifs poursuivis ;
  • Veiller au bon respect des procédures et des processus de gestion (administratives et financières) et d’exécution (contrat, taille des lots…) du projet et éventuelle adaptation aux besoins et à la capacité des prestataires de services ;
  • Identifier les besoins d'études spécifiques complémentaires et préparer les termes de référence se rapportant aux actions proposées, procéder au recrutement en temps opportun des spécialistes recherchés ou prévus dans le cadre du projet ;
  • Organiser la clôture opérationnelle et financière du projet à la fin de la période d’exécution et avant la fin du contrat.
  • Assurer la gestion de l’équipe opérationnelle sur le plan humain et organisationnel.

Fonctions techniques

  • Superviser l’élaboration des différents documents contractuels, le lancement des appels d’offres ; participer à l’analyse et l’évaluation des offres, l’adjudication et l’administration des marchés travaux, fournitures et services ;
  • Superviser l’élaboration des différents documents liés aux subsides, le lancement des appels à proposition ou aux audits organisationnels (selon le cas),  les conventions de subsides et leur suivi ;
  • Suivre la réalisation des études et des travaux, avec participation aux réceptions provisoires et définitives importantes ; 
  • Assurer une fonction de veille et d’assurance qualité des prestations des différents partenaires du programme ;
  • Appuyer l’équipe dans le renforcement des capacités des structures partenaires ;
  • Assurer la prise en compte effective des thématiques transversales environnement et genre ;
  • Appuyer les acteurs locaux et déconcentrés dans l’appropriation des méthodes de planification et de suivi-contrôle relatif aux ouvrages et à leur chaine de valorisation ;
  • Contribuer aux réflexions nationales relatives aux thèmes stratégiques développés par le projet

 

Fonction de suivi-évaluation, capitalisation et communication 

  • Développer le réseau de communication et de collaboration pour l’exécution du projet, et développer des synergies avec les partenaires clés ;
  • Participer aux actions d'évaluation périodiques des activités et des résultats, assurer le suivi des risques. Produire les documents d'analyses et rapports correspondants ;
  • Capitaliser les expériences réalisées par le projet et assurer leur dissémination.

Profil

 

Niveau de formation requis 

  • Diplôme de niveau Master d’ingénieur agronome, agroéconomiste ou tout autre diplôme ayant trait aux questions de développement rural ;

 

Expériences requises et/ou souhaitées

  • Expérience professionnelle d’au moins 7 ans dans la mise en œuvre de programmes de développement rural avec un fort volet de production et valorisation agricole basée sur des aménagements hydro-agricoles en milieu rural (de préférence en Afrique subsaharienne) et d’entreprenariat ;
  • Expérience en tant que responsable d’équipe et dans la gestion de projets de la coopération internationale d’au moins 5 ans ;
  • Solide expérience en animation d'équipes de travail (équipe multiculturelle et multidisciplinaire), de réunions, de relations partenariales et/ou contractuelles ;

 

Connaissances requises

  • Bonne expérience dans le domaine du renforcement organisationnel ;
  • Connaissances des pratiques agricoles durables, des dispositifs de conseil agricole et d´accompagnement des organisations rurales pour la valorisation et mise en marché des produits agricoles,  ;  
  • Bonne connaissance des procédures de marchés publics et des principes gouvernant l’octroi de subsides ;
  • Très bonne capacité de rédaction, d’analyse et de synthèse ;
  • Des connaissances et une pratique d’intégration du genre, des jeunes et de l’environnement
  • Très bonne connaissance du français ;
  • Très bonne maîtrise des outils informatiques standards environnement Windows : Word, Excel, Powerpoint, outil de planification (Ms projects ou équivalent) et base de données ;

 

Aptitudes comportementales

  • Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
  • Bonnes aptitudes à la communication ;
  • Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises. 

 

 

Si vous êtes intéressé par la fonction, veuillez postuler au plus tard le 06/08/2017 . Pour toute question supplémentaire, veuillez envoyer un courriel à l'adresse humres@btcctb.org

Nous vous remercions d’avance pour l’intérêt que vous nous portez.

 

Organisme: 
La CTB, l'Agence belge de développement
Lieu: 
SENEGAL
Domaines d'études: 
Economie
Environnement / Agriculture
Type d'emploi: 
Temps plein
Années d'expérience: 
5 - 10ans
Niveau d'étude: 
Master/ Maitrise